« The European commission and bureaucratic autonomy », un livre de Antonis A. Ellinas et Ezra Suleiman. Par Raymond Boudon, de l’Académie des sciences morales et politiques

Dans cette étude empirique très informée, reposant notamment sur un corpus d’entretiens approfondis avec 200 fonctionnaires de la Commission européenne appartenant aux niveaux hiérarchiques les plus élevés, Ezra Suleiman, Professeur à l’Université de Princeton et membre correspondant de notre académie dans sa section de morale et sociologie, pose avec son coauteur Antonis Ellinas une question centrale, celle des relations entre les autorités politiques nationales et les autorités européennes bruxelloises.

Ils analysent de manière méticuleuse l’évolution du combat chronique à fleurets mouchetés au cours duquel la Commission européenne tente de défendre ses prérogatives et son pouvoir contre des autorités politiques nationales qui cherchent à l’opposé soit à l’instrumentaliser soit à réduire son influence et son pouvoir.

Cette étude très fouillée contribue de manière significative à la connaissance d’une bureaucratie internationale qui affecte l’existence de 500 millions d’Européens. Elle représente de surcroît une contribution importante à l’étude des bureaucraties internationales du fait qu’elle porte sur une bureaucratie internationale unique en son genre et dont on ne voit guère de précédent historique.

Raymond Boudon

Antonis A. Ellinas et Ezra Suleiman, The European commission and bureaucratic autonomy, Cambridge, Cambridge University Press, 237p.

Les émissions avec Raymond Boudon sur Canal Académie

Tags: ,

Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *