Patrick de Carolis, de l’Académie des beaux-arts, récompensé par le Laurier d’Or de la télévision. Par Myriam Lemaire

Depuis 1996, le Club Audiovisuel de Paris, dont le Président d’honneur est Jean Cluzel, de l’Académie des sciences morales et politiques, organise et décerne chaque année les « Lauriers de la radio et de la télévision » qui distinguent des programmes audiovisuels français ou en langue française, et le cas échéant, européens. Ils récompensent aussi les personnalités de l’audiovisuel dont l’action a été particulièrement remarquée.

La cérémonie de remise des Lauriers de la radio et de la télévision est devenue au fil des ans un événement attendu par le monde de l’audiovisuel.

Dans le Palmarès 2011, le jury composé de professionnels des médias, a décidé de décerner le Laurier d’or de la télévision à Patrick de Carolis, de l’Académie des beaux-arts, honorant ainsi un homme de télévision, à la fois journaliste, écrivain et producteur, dont le parcours professionnel au service de la télévision, et notamment du service public, est exemplaire et symbolique.

Il a inventé des magazines fameux, Reporters, Zone Interdite, Des Racines et des ailes, dont le succès est éclatant, avant d’être élu en 2005 Président de France Télévisions. Pendant cinq ans, il s’est attaché à constituer un groupe, à soutenir les œuvres de création et à promouvoir la culture. Aujourd’hui reprenant ses fonctions de producteur, il invente une nouvelle émission, à voir prochainement sur France 3.

A gauche Jean Cluzel (ancien sénateur) et à droite Michel Boyon (président du CSA)

Cette récompense lui a été remise lors de la 17ème cérémonie des Lauriers de la radio et de la télévision, le 20 février 2012, à l’Hôtel de Ville de Paris, par Patrick Bézier, Président du Club Audiovisuel de Paris, en présence de Jean Cluzel et de plus de cinq cents personnalités.

Le Laurier d’or de la radio a été remis à Quentin Dickinson, Directeur des Affaires européennes à Radio France, par Jean-Marie Cavada, Député européen.

Un palmarès éclectique

Le Palmarès 2011 témoigne de la diversité et de la richesse de l’audiovisuel français. Il reflète aussi l’attention portée par le jury à l’originalité des sujets, à leur dimension créative, à la qualité de l’écriture et de l’expression, à la portée culturelle, éducative et civique des œuvres sélectionnées. Un Palmarès placé cette année sous le signe du courage et de la volonté, de la liberté et de la démocratie.

Jean-Marie Cavada en compagnie du sénateur Jean-Pierre Leleux

L’on peut citer notamment : « Louis XI, le pouvoir fracassé », (Laurier Fiction), remarquablement interprété par Jacques Perrin (Laurier d’interprétation masculine), Marie-Josée Croze (Laurier d’interprétation féminine) pour « Le piège Afghan », où elle incarne une jeune femme médecin engagée dans la guerre en Afghanistan ; le premier documentaire de Mélissa Theuriau, « Gaza : une jeunesse sous surveillance », évoquant le sort des jeunes Gazaouis dans un pays en ruine (Laurier Première œuvre), la série documentaire « Les combattants de l’ombre » sur la Résistance en Europe (Laurier documentaire et docu-fiction) ; « Hors jeu, carton rouge contre l’exclusion », qui montre que le sport, ici le football, est aussi un vecteur de réinsertion sociale s’est vu décerner le Laurier Sport ; « Un certain Monsieur Joinet », évoquant le combat incessant de Louis Joinet en faveur des Droits de l’Homme a été salué par le Laurier Civique.

Ont été récompensés aussi : « Babar, et les aventures de Badou » (Laurier Jeunesse), deux séries historiques en costumes, « Rani » (Laurier Séries) et « Borgia », production européenne qui a reçu le Prix Spécial du jury.

Enfin, le jury a tenu à saluer par le Prix Patrick Bourrat, deux femmes grands reporters, Patricia Allémonière et Caroline Sinz, qui ont subi des violences et dont le courage est exemplaire. Un hommage a aussi été rendu au journaliste Gilles Jacquier, mort en Syrie.

Myriam Lemaire

Retrouvez les émissions avec Patrick de Carolis sur Canal Académie

 

Tags: ,

Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *