Yvon Gattaz

You are currently browsing articles tagged Yvon Gattaz.

Mes Confrères voudront bien me pardonner de commenter ici un livre dont j’ai rédigé moi-même la préface.

Le Professeur Simon a exercé ses talents à Harvard, à l’INSEAD, au MIT. Il a été Président de l’European Marketing Academy et il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages traduits en vingt-cinq langues.

Tout d’abord, le lecteur peut être intrigué par l’expression « champions cachés » qu’il peut considérer comme un oxymore. Peut-on être à la fois champions et cachés ? Eh bien, la réponse d’Hermann Simon est positive. Read the rest of this entry »

Tags: ,

Le titre de ce brûlot est volontairement scandaleux. Les deux auteurs ne sont pourtant pas des blasphémateurs professionnels, mais des économistes réputés, spécialistes des questions financières, tous les deux professeurs.

Si Philippe Simonnot et Charles Le Lien ont allumé cette bombe, c’est qu’ils sont profondément convaincus que la déréglementation de la finance mondiale est l’une des causes de la grande crise que nous vivons. Read the rest of this entry »

Tags: ,

Ce livre relativement court (153 pages) est remarquablement complet et éloquent dans sa description des étapes, souvent peu connues, de notre politique économique française et particulièrement de notre industrie.

Inévitablement, l’auteur entreprend une comparaison entre l’Allemagne qui a toujours choisi de défendre et de promouvoir ses industries (même avec les restrictions de Gerhard Schröder sur le pouvoir d’achat et la consommation), et la France qui, curieusement, a choisi avec une obstination inquiétante, de privilégier la consommation par l’endettement à tous les niveaux. Perseverare diabolicum ! Read the rest of this entry »

Tags: ,

Notre Confrère, Bertrand Collomb est, non seulement un grand chef d’entreprise, PDG du Groupe Lafarge, premier cimentier mondial, mais il a toujours été un observateur vigilant du fonctionnement des hommes et du climat humain dans les établissements de production en même temps qu’un philosophe et humaniste de l’entreprise. Nous ne sommes pas étonnés qu’il ait écrit ce livre à quatre mains (comme celui de Rabindranàth Tagore qui lui valut le prix Nobel en 1913) avec Samuel Rouvillois, plus connu sous le nom de Père Samuel puisque ce théologien est un religieux actif de la Congrégation des Frères de Saint-Jean très écouté dans les milieux de réflexion d’entreprises qu’il accompagne dans de nombreux groupes. Read the rest of this entry »

Tags: ,