Entre Jean-Pierre Vincent et la Comédie-Française, c’est une variation créative sur le thème du « revenez-y ». Administrateur de la Grande Maison, de 1982 à 1986, c’est la quatrième fois qu’il y revient depuis, pour monter un spectacle.

AU PLAISIR DES ROIS

Cette fois, c’est le « DOM JUAN » de Molière, pièce au destin curieux puisqu’elle ne connut qu’une quinzaine de représentations, triomphales, à sa création, en 1665, et ne fut jamais rejouée du vivant de Molière, dont il n’est pas exclu qu’il ait choisi, par cette abstention, de ménager le Roi, sensible à la nouvelle cabale que cette pièce avait suscitée. Read the rest of this entry »

Tags: ,

Monsieur le Secrétaire perpétuel, Madame le Président,

Mesdames et Messieurs les Académiciens, Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames et Messieurs,

Je tiens tout d’abord à remercier Monsieur le Secrétaire perpétuel et Madame le Président pour les paroles de bienvenue. Pouvoir coprésider ce soir, dans ce Palais de l’Institut de France, avec Monsieur le Secrétaire perpétuel Xavier Darcos, la seizième cérémonie de remise des prix de la Fondation culturelle franco-taïwanaise est un honneur que je ressens profondément. Avant mon départ, Madame Long Ying-Tai, Ministre de la Culture de la République de Chine, m’a chargé tout particulièrement de vous exprimer ses respectueuses salutations. Read the rest of this entry »

Tags:

Monsieur le Vice-ministre Chang,

Monsieur le Représentant Lu, Monsieur le Représentant Shen,

Monsieur le Professeur Wu, Read the rest of this entry »

Tags: ,

Si vous voulez passer une excellente soirée, sans prise de tête, je vous recommande vivement ces deux spectacles.

 

TAMBOUR BATTANT

On a très peur pendant les deux ou trois premières minutes d’ « UN DROLE DE PERE ». On se dit : dans quoi Michel Leeb s’est-il laissé embarquer ? Mais patience, deux ou trois minutes, ce n’est pas long et il y a tout le reste, qui passe presque trop vite : Read the rest of this entry »

Tags: ,

La ville-Etat de Singapour est souvent présentée comme une cité ultra moderne, affichant d’audacieux gratte ciels, groupés autour d’une marina sans âme, montant une garde toute bancaire devant un des plus grands ports du monde ; coupable au surplus d’avoir détruit les traces de son passé récent. Read the rest of this entry »

Le théâtre relève d’une alchimie complexe, quasi religieuse. Même un grand texte n’y règne pas en maître, il est à la merci de la mise en scène, de l’interprétation etc… Il peut être sublimé, mais aussi dévalué, de manière parfois sévère. Read the rest of this entry »

Tags: ,

L’histoire occidentale de l’Australie est courte. Moins de 3 siècles si l’ont veut bien y inclure les balbutiements hollandais et quelques autres éphémères incursions. Cette terre lointaine semblait si aride et désolée, ses rares habitants si effrayants. Blyth sur sa chaloupe en resta à cette désastreuse impression, ses prédécesseurs, Jansz, Tasman, Hartog, Nuyts, se hâtèrent d’en déguerpir, signalant en outre de féroces déserts, d’étranges animaux venimeux, et de non moins longilignes et sombres inconnus, campés sur un seul pied, sagaie en main, prêts à les trucider. Bref, tout était bien mal parti. Read the rest of this entry »

Tags: ,

Il y a deux théâtres chez Anouilh : celui de notre médiocrité commune, complaisante et souffrante, dont il est l’apothicaire féroce, amer et parfois désabusé; et celui des êtres d’exception -Antigone, Jeanne d’Arc, Becket-, qui le fascinent et qui par leur élévation se condamnent à mort. Read the rest of this entry »

Tags: ,

A Landerneau, on peut faire du bruit. Mais il a fallu que Gérard Fromanger vienne y faire de la couleur.  Une centaine d’œuvres de l’artiste originaire de Pontchartrain sont exposées aux Capucins de Landerneau (Finistère), siège du Fonds Hélène et Edouard Leclerc pour la culture, jusqu’au 28 octobre.

C’est à l’emplacement où fut fondée la première épicerie d’Edouard Leclerc en 1949, que l’art contemporain va maintenant pouvoir bénéficier d’une surface d’accrochage inédite en Bretagne. L’ancien couvent de Capucins du XVIIème siècle, acquis par Hélène et Edouard Leclerc en 1965, ouvrira ses portes à des artistes contemporains de notre époque tels que Pierre Soulages, Vladimir Velickovic, Robert Combas…  Gérard Fromanger inaugure, en tous cas, ce site séduisant avec brio. Read the rest of this entry »

Tags: , , ,

Lors de la guerre de Succession d’Autriche, Marion-Dufresne combat sur l’Invincible qui est capturé à la bataille du Cap Ortegal (1747).

Bien peu des rares touristes autorisés, chaque année, à embarquer sur le cargo mixte le Marion-Dufresne, connaissent l’origine de ce nom, porté par un marin aussi intrépide que curieux, qui termina ses riches explorations des mers du Sud tué, puis mangé par les Maoris de Nouvelle Zélande en 1772. Read the rest of this entry »

Tags: ,

« Older entries § Newer entries »